Présentation de l’appareil anti calcaire UBF

Présentation et fonctionnement UBF

Le conditionneur d’eau UBF à Ultra Basses Fréquences est un appareil anticalcaire qui fait partie de ces procédés très performants. Il est en outre peu encombrant, d’une grande simplicité d’emploi et sans impact négatif sur l’environnement.

L’UBF, un appareil anticalcaire puissant

Le conditionneur d’eau UBF à Ultra Basses Fréquences, décliné dans une large gamme, permet de s’adapter à la diversité des installations. Ainsi, il convient quelle que soit l’étendue du réseau d’eau à traiter.
L’UBF est composé :

  • d’un boîtier compact contenant les composants électroniques. La puissance du boîtier est déterminée en fonction du diamètre de la canalisation et du volume d’eau à traiter (ce qui permet de bien mieux adapter le modèle à une situation donnée qu’un appareil dont le choix est déterminé uniquement par le diamètre de la canalisation, ce qui est le cas de la majorité des autres appareils anticalcaires).
  • d’un inducteur constitué d’un câble spécial relié au boîtier et faisant un bobinage autour de la canalisation, quelle que soit sa matière : métallique, PE, PER, PVCc… Cet inducteur permet de transmettre les ondes à l’eau au travers de la paroi de la canalisation.
  • sanitaire

Installation facile de l’appareil UBF

La pose de l’appareil à Ultra Basses Fréquences ne nécessite ni plomberie, ni arrêt de la chaudière ou des autres équipements de production d’eau chaude (ballons, échangeurs à plaques, …). Ce sont des frais en moins et l’assurance de ne créer aucune perturbation, aussi bien pour les usagers que dans le fonctionnement des divers équipements. Le montage peut ainsi s’effectuer à n’importe quelle période de l’année ou de la journée.

Le boîtier doit pouvoir être alimenté en 220V/230V (avec protection 10 Ampères).

Encombrement minimum de l’appareil UBF :

Le boîtier est très compact, il se fixe au mur. Comme en plus il ne nécessite aucun consommable, pas besoin d’espace de stockage pour y entreposer des bidons ou des sacs.
Peu importe que la chaufferie soit en terrasse, il n’y a pas la contrainte, comme dans le cas de l’adoucisseur, d’y acheminer sacs de sel et autres produits chimiques.

Fonctionnement de l’appareil UBF à Ultra Basses Fréquences


L’UBF est un appareil destiné au traitement écologique du calcaire et de la corrosion des réseaux d’eau, ce qui signifie qu’il n’y a l’emploi d’aucun produit chimique. Très fiable, il bénéficie d’une garantie de résultat qui permet de vérifier que les résultats obtenus sont bien conformes à ce qui a été annoncé.

Comment l’appareil UBF agit-il sur le calcaire ?

Il s’agit d’un traitement physique qui consiste à émettre un champ électrique sous forme d’ondes à Ultra Basses Fréquences. Cette énergie a pour effet d’agir sur les liaisons (en raison de leur charge électrique) entre l’eau et les particules qu’elle contient, notamment le calcaire.

Certaines caractéristiques du calcaire sont modifiées. Ainsi, il ne va plus entartrer les surfaces en contact avec l’eau (comme c’était le cas avant traitement), quand il y a une montée en température (par exemple, au contact d’une résistance chauffante).

Action préventive anticalcaire

Les composants du calcaire présents dans l’eau à l’état dissous : calcium (Ca + +) et carbonate (CO3  ), étant de charge électrique opposée, sous l’influence du champ électrique émis par l’appareil, vont s’assembler et donner des cristaux de forme “aragonite” qui ont la particularité de :

  • de ne pas s’agglomérer entre eux, mais de rester en suspension, disséminés dans l’eau.
  • de ne pas être incrustants et donc pas entartrants. Les cristaux sont éliminés vers l’extérieur avec le tirage de l’eau et là où l’eau stagne, il se forme des dépôts poudreux.

Le calcaire ne va pas précipiter à nouveau au passage sur une résistance ou autre surface chauffante, c’est comme s’il avait été neutralisé.

Action curative anticalcaire

Les dépôts de tartre existant déjà au moment où l’appareil UBF est installé vont peu à peu se dissoudre et disparaître. Cela va permettre de retrouver un meilleur débit dans les parties du réseau qui s’étaient colmatées et surtout dans le cas de réseaux bouclés, d’avoir un retour de boucle non entartré (dans un réseau eau chaude, c’est cette partie du réseau qui pose le plus de problèmes).

  • C’est plus de confort pour les usagers car ils ont l’eau chaude plus rapidement.
  • C’est un risque plus réduit d’avoir des bactéries légionelles. Meilleur est le débit, moins la température peut descendre sous le seuil de 50°C (seuil sous lequel les légionnelles se développent) donc moins on risque d’avoir des bactéries.

Cette action curative est très importante car elle permet bien souvent d’éviter d’avoir à rénover le réseau des canalisations, une opération très onéreuse. (Si les canalisations sont trop colmatées, il n’y a plus rien à faire, il faut les rénover. Ce sont plusieurs dizaines de milliers d’euros, d’où l’intérêt d’équiper l’installation avec l’UBF au plus tôt).

Action anti-corrosion

L’UBF modifie l’oxydation des parois métalliques rouillées de sorte qu’il se forme une couche de magnétite, un film noir très fin mais suffisant pour assurer une protection contre la corrosion.
Par ailleurs, le procédé n’élimine pas le léger dépôt calcaire qui se forme sur toute surface en contact avec une eau calcaire et qui contribue également à limiter la corrosion. Un avantage certain sur l’adoucisseur qui, lui, au contraire, en adoucissant l’eau la rend plus agressive et donc plus corrosive.

N’attendez-plus et équipez-vous de l’appareil anti calcaire UBF